Réalisation du groupe scolaire Hortense à Bordeaux

  • Maîtrise d'ouvrage : Ville de Bordeaux
  • Programme : Réalisation d'un groupe scolaire comprenant 11 classes élémentaires, 7 classes maternelles , 2 restaurants scolaires, des salles d'activité, 1 salle polyvalente, 1 espace enfance avec 3 salles d'animation et 1 jardin pédagogique
  • Calendrier 2015- 2020
  • Superficie 4489
  • Equipe Erik Giudice Architecture Luc Cabantous, Léandre Doucet
  • Equipe de maîtrise d'oeuvre Ingérop Conseil & Ingénierie BET TCE, Economie de la construction Sigma : Acousticien
  • Images : LMNB
  • Objectif BEPOS

Le groupe scolaire Hortense s’inscrit dans un projet urbain audacieux et ambitieux. Si le projet urbain de la ZAC repose sur un subtil équilibre entre mémoire du lieu, conscience environnementale, et volonté de « faire ville », à travers le respect des préconisations établies par le plan guide, le groupe scolaire Hortense s’inscrit dans cette logique et ambitionne de faire résonner ces principes à l’échelle du projet. Il se propose ainsi de constituer un cadre attractif pour l’apprentissage des enfants qui fréquenteront le lieu.

La volumétrie est affirmée. Elle se caractérise par une écriture contemporaine et des matériaux résolument innovants. Le béton fibré à ultra-haute performance (BFUP) autonettoyant et dépolluant répond aux enjeux programmatiques en matière architecturale, technique et environnementale. De plus sa minéralité, grâce à l’adjonction d’un granulat propre à Bordeaux, s’intègre dans le tissu existant et fait sien une caractéristique forte du patrimoine bordelais, la pierre de Bordeaux.
La subtilité de l’enveloppe réside dans sa capacité à varier selon le rapport qu’elle entretient avec l’enfant, le passant, ou la ville. Tantôt en béton matricé lorsqu’elle est au contact avec l’espace public, elle devient ailleurs aérienne, en maille perforée. La maille se dilate dans la verticalité et c’est l’enveloppe qui disparaît dans le ciel de la cour de l’école élémentaire.

Le programme se développe sur 4 niveaux. La configuration intérieure du groupe scolaire a été conçue afin de répondre parfaitement aux exigences en termes de visibilité, d’isolation, d’accessibilité, de sécurité et de mutualisation. Il en résulte une organisation compacte, rationnelle et efficace qui optimise le fonctionnement, l’entretien et la maintenance de l’équipement. Des « cabanes » viennent se nicher sous l’enveloppe et abriter des espaces majeurs du programme, notamment la salle polyvalente. L’addition des cabanes et de la maille en béton participent à susciter chez l’enfant un imaginaire lié à l’espace.
Prenant en considération la révolution numérique que nous vivons et les changements climatiques que nous subissons, le projet du groupe scolaire Hortense se veut être témoin d’une conscience environnementale. Le projet porte l’ambition de fabriquer la ville de demain : être un équipement ouvert sur le quartier, flexible tout en étant pérenne.

L’une des conditions de réussite de ce projet réside dans sa capacité à fonctionner selon différentes temporalités et différents usages. Ainsi les principes suivants ont guidé sa conception :
– Le regroupement des salles de classes et des salles d’activités de façon à ce que les élèves n’aient pas à sortir de l’établissement lors du temps d’apprentissage.
– La flexibilité des espaces qui peuvent êtres des prolongements des espaces récréatifs extérieurs (la salle de motricité par exemple qui s’ouvre complètement sur la cour de récréation).
– Des circulations centrales qui permettent de n’avoir qu’un accès par niveau à gérer lorsque certains espaces sont condamnés pour le centre de loisirs par exemple.
– Un accès direct aux espaces de restaurations, aux ateliers et à la salle polyvalente depuis le porche pour une utilisation la plus souple possible.

Lorsque le bâtiment est utilisé en centre de loisirs, la répartition des espaces permet de condamner les accès aux salles de classes au bureau de direction, à la salle des maîtres et à la réserve pédagogique sans que l’utilisation des autres locaux en soit perturbée. Cette mutualisation des locaux, pensée dès l’origine du projet permet une véritable flexibilité du bâtiment et facilite le fonctionnement au quotidien des différents usagers.

Lors de week-end ou de soirées les salles de restauration, la salle polyvalente, les salles d’activités ainsi que les salles d’accueil périscolaires, par leurs fonctionnements autonomes, permettent à un public varié de profiter de l’équipement sans entrer dans l’école maternelles ou les locaux pédagogiques de l’école élémentaire.