Réalisation d’une Gare LGV à Kénitra

  • Maîtrise d'ouvrage : ONCF
  • Programme : Réalisation d'une gare ferroviaire
  • Calendrier 2012-2018
  • Superficie 11 000
  • Equipe Erik Giudice Architecture Federico Mannella, Ayaka Uezumi
  • Equipe de maîtrise d'oeuvre Omar Kobbite architecte mandataire/ OSilvio D'Ascia Architecture/ ingénieur: PYRAMIDE
  • Images : EGA

Le paysage urbain et architectural du cœur de Kénitra connaît une mutation profonde, un processus de densification et d’extension du tissu de l’habitat et le développement d’équipements dont le complexe universitaire situé au sud de l’emprise ferroviaire.
Dans ce contexte en pleine recomposition, la gare LGV de Kénitra doit répondre aux défis fonctionnels mais aussi éminemment urbains.
La nouvelle gare est un bâtiment signifiant, un repère fort dans la ville qui tient compte des intentions de développement urbain autour de la gare grâce à une forte connexion au sud et à l’aménagement urbain et immobilier vers l’ouest.
L’intention du réaménagement de la place du 11 janvier est de concevoir un véritable parvis de la gare, lieu de vie retrouvé et rénové pour les voyageurs comme pour les habitants de la ville.

La gare LGV crée également une continuité entre les aménagements paysagers au sud et la ville au nord grâce à ses patios plantés et la présence forte de la nature, notamment sur le premier quai.

Cette présence végétale dans ses éléments de lumière, de vent, d’arbres introduit dans l’espace de la gare la magie unique des paysages marocains. Une maille structurelle en béton fibré ultra-haute performance avec une peau de verre et les revêtements des volumes fonctionnels internes, qui jouent entre opacité et transparence, évoquent tant les moucharabiehs et les motifs géométriques décoratifs que le Op Art contemporain à l’image de Maroc entre tradition et modernité.